samedi 4 février 2023

Des rives du Nil à celles de la Seine

En France,  l'un des événements culturels importants de l'année  sera  certainement l'exposition consacrée au Pharaon Ramsès II. Elle se tiendra à Paris pendant quelques mois (Du 2 avril à octobre 2023).                                     

https://expo.paris/exposition/ramses-et-l-or-des-pharaons-grande-halle-de-la-villette-2023

 Si Toutankhamon tient la vedette dans la mémoire collective, à cause  d'une importante médiatisation autour des découvertes faites lors de la mise à jour de sa sépulture, il faut néanmoins rendre justice aux autres souveraines et souverains égyptiens qui n'ont pas démérité. Se pencher sur l'Histoire de l'Egypte c'est remonter le temps en naviguant sur le Nil. Les vestiges des  cités anciennes sont loquaces et invitent à la découverte, à la recherche, à l'étude. Champollion (1790-1832), le précoce élève diplômé, l'hyper motivé,  l'infatigable chercheur, le savant Figeacois,  y a laissé la vie,  à force d'épuisements répétés,  pour tenter de capter l'essence de l'écriture hiéroglyphique. Il y parvint brillamment et  a légué à la postérité l'inestimable trésor du sens retrouvé. Les petits dessins de profil ont  enfin "parlé".  Alors le passé égyptien, quasi ressuscité,  a passionné les foules.Certains étaient animés de curiosité sincère, d'autres suivaient un réel courant de mode.   De déplorables  excès  ont été commis, par ignorance, par enthousiasme mal maîtrisé, et parfois par avidité. La recherche ne doit pas oublier  ses buts les plus nobles : trouver un sens aux textes, aux vestiges, et partager les résultats afin de faire avancer la connaissance universelle. 

Un prêt :  Avec toutes les précautions d'usage, ce sont  cent cinquante objets qui sont proposés lors de cette  prestigieuse exposition parisienne. On se souvient d'autres manifestations récentes de ce type: 
- "Champollion, la voie des hiéroglyphes" au Louvre- Lens ( du 28-9-2022 au 16-1-2023)
- " Toutânkhamon, le trésor du pharaon" à la grande halle de la Villette de Paris 
(du 23-3- au 22-9-2019) 
La Villette: C'est une ancienne halle aux bœufs, entrée en fonction en 1867 . Elle est l'oeuvre de l'architecte Jules de Mérindol  et de son collaborateur: Louis Adolphe Janvier. 

Ramsès II: Dans la série chronologique des 31 dynasties, entre Sethi Ier et Mérenptah, Ramsès dit:"le grand" est un Pharaon de la XIXe dynastie. Il est né avant J. C. en -1304,  et mort en -1213.  Des chiffres impressionnants jalonnent l'épopée ramesside: un long règne (66 ans), une longue vie (92 ans), de nombreuses concubines (200), une belle descendance  (126 enfants), l'une de ses épouses légitimes (la 1ère) est la célèbre reine Nofrétari (Néfertari) . Roi bâtisseur et militaire, Ramsès II a façonné le paysage architectural de son pays, en laissant à la postérité  une multitude de temples et monuments  (érigés, ou restaurés), des victoires, et une empreinte durable dans les mémoires. On lui doit,  entre autres, Abu Simbelspeos, site mythique de la rive gauche du Nil, à la hauteur de Louxor, avec un naos orienté à dessein vers le soleil levant. Ce Ramesseum est également connu sous le nom de : 
"Château des millions d'années". 
(Nombreuses campagnes de  fouilles. Cf. les travaux et écrits de Christian Leblanc
Pour mieux comprendre l'étendue, l'importance des recherches:  
- Les fouilles contemporaines (31e campagne) in situ: 
La pierre de Rosette:
-J-F. Champollion à Abu Simbel ( lettre) 
 
Afin d'en donner une lecture intelligible, Jean-François Champollion a recopié les fresques du site d'Ibsambul (Abu Simbel), au prix d'une belle détermination, d'un travail acharné dans des conditions climatiques extrêmes. C'était, en Egypte,  lors de  l'expédition de 1828.  
 
 
Exploitation  artistiqu
e:
Dans le film" les dix commandements" (Cécil B. DeMille/1956) le
comédien Yul Brynner (1920-1985), incarnant Ramsès II confronté à Moïse, arbore tantôt le pschent (Hedjet+Dejeret), tantôt le Némès, ou le Khepresh. Cela donne une certaine idée d'un personnage humanisé,  évoluant certes  dans une reconstitution, mais que l'on ne connaît que par ses représentations figées, sculptées, ou dessinées.


Encore une fois, que l'on soit lecteur de hiéroglyphes, latiniste, helléniste, ou non, l'exposition sur Ramsès II donne l'occasion de réviser ses classiques,  et de se (re)pencher sur l'Histoire des civilisations de l'Antiquité.


Free lance Writer
Culture  Art  Patrimoine





dimanche 29 janvier 2023

Clavecin et orgue aux XVII et XVIIIe s.

 Des grands maîtres on a retenu les œuvres et le nom. Pourtant certains compositeurs, non moins méritants sont tombés dans l'oubli. Quelques chercheurs opiniâtres, à force de détermination,  les retrouvent dans les dossiers cachés des bibliothèques musicales. Outre la joie de la (re) découverte, on s'extasie sur le génie des compositions, l'harmonie et la richesse des accords, la virtuosité de la mélodie. Des artistes   contemporains se mesurent alors à ces compositions anciennes, méconnues., afin d'en faire apprécier toute  la valeur. Ainsi, sous les feux de la rampe, dans des éditions actualisées, a-t-on souvent de belles surprises culturelles. C'est également l'occasion de se pencher sur des biographies intéressantes qui permettent d'étendre le champ des connaissances en culture générale. 
Jean-Henry d'Anglebert (1629-1691) compositeur, claveciniste. 
"Variations sur les folies d'Espagne"
Elève de Jacques Champion de Chambonnières (claveciniste de Louis XIV, il est considéré comme  l'un des fondateurs de l'école française du clavecin)
 Trois générations de la famille Champion furent musiciens de rois. Le grand-père, surnommé "Mithou", fut épinettiste  d'Henri II, Charles IX et Henri III. Le père fut claveciniste et organiste de Louis XIII. Il semble que la charge de musicien du roi  se soit transmise.
                                                *              *             *
Claude Balbastre (1724-1799) :compositeur, organiste,  professeur de clavecin de la reine Marie-Antoinette, auteur de plusieurs recueils (dont des Noëls) 
"Quand Jésus naquit à Noël"(1770)
(remis en paroles :N-L. M. /2000-école maternelle Misè Pouzol- Carpentras: "Noël nous est arrivé")
Cl. Balbastre était neveu de Boileau par alliance,  il fut l'élève de Claude Rameau (1689-1761), frère du célèbre Jean-Philippe). Il possédait chez lui un instrument remarquable : un clavecin Rücker. Au cours de sa carrière il fut titulaire de  grandes orgues dans plusieurs églises: Notre Dame de Paris, la chapelle royale de Versailles, St Roch, Notre dame aux bois...
Ayant un succès considérable auprès du public, qui venait aux offices pour l'entendre jouer, le clergé en prit ombrage et le musicien fut plusieurs fois interdit d'accompagnement d'office. 
Le concerto en Ré M - Orgue de l'Église Saint-Roch Marina Tchebourkina:
https://www.youtube.com/watch?v=eIeKRC1FThc
  Cl. Balbastre vécut (et décéda en 1799) à Paris au N° 181 de la rue d'Argenteuil, comme l'avait  fait , en cette même rue, Pierre Corneille en 1684.                                          
Le jeu, le brio, l'agilité de l'exécution ont complété les inventions mélodiques de ces maîtres regrettablement restés dans l'oubli.  Mais les professionnels et les amateurs éclairés retrouveront des inédits, des rééditions, et des parutions actualisées des opus remarquables. De quoi "se faire le doigté " et enrichir un répertoire. 

 Free lance Writer
Culture  Art  Patrimoine






vendredi 13 janvier 2023

13, thirteen, dreizehn, treize, trece, tredici...

 L'étude des chiffres n'est pas le seul apanage des mathématiques; la symbolique numérique intervient dans maints domaines de la vie quotidienne. Croyances, superstitions, craintes, ou chance ?  

 Entre analogie et anagogie/  La raison tente d'intervenir,  d'expliquer les racines de cette aversion ou de ce penchant pour le 13. 
Venant après le 12 (nombre dit "de la perfection"/cf: histoire de l'Antiquité), le 13 dérange, étonne, engendre la méfiance. Certains lui attribuent une connotation négative, et même maléfique.
τρεισκαίδεκα :la triskaïdékaphobie   = peur du nombre 13
Παρασκευή : la  paraskevidékatriaphobie = la peur du 13 s'applique  à un jour spécifique, à une heure donnée, à une année,  à toute figuration numérique  sur un support : du No de la chambre d'hôtel, au nombre de convives à table, un film, ..  
Mais 13 c'est aussi le chiffre : des 13 desserts provençaux au moment de Noël,  le nom d'un théâtre du côté de Montpellier, une médaille porte-bonheur... 
                                             
 En Art pictural ,  des tableaux de la Cène /repas christique. Quelques exemples:  
"La Cène" - Dirk Bouts (1415 -1475)
"L'ultima Cena " tableau de Leonardo da Vinci. (1452-1519)
 "La Cène" - Philippe de Champaigne (1602-1674)
 "La Cène" - William Blake (1757-1827)
"La Cène " - Salvador Dali (1904-1989)
En littérature: "The mystery of numbers" (A- Marie Schimmel)
 - Dans les hôtels:
- à lire sur ce même blog :
En géométrie et en architecture / (au M-âge et dans l' Antiquité) : 
 la paume, la coudée, l’empan, et la corde à 13 nœuds sont les moyens de mesure les plus usités. 
 
Mais, en 2023, a-t-on toujours aussi peur  du nombre 13 ?

Free lance Writer
Culture  Art  Patrimoine
 

samedi 7 janvier 2023

Légendes des siècles et des millénaires: craintes légitimes ?

L'être humain et ses millions d'années d'existence : c'est une sacrée longévité! 
Les passages marquants (décennies, centenaires, millénaires) n'ont pas manqué de susciter des interrogations et des  hantises  légitimes: anxiété des bouleversements météorologiques, crainte des lendemains incertains, appréhension: des  conflits, des changements de situation, de la paupérisation, des épidémies... Les croyances ancrées, les lacunes  du savoir, la naïveté,  contribuent à véhiculer un climat de frayeurs multiples. 
"Le ciel va-t-il tomber ?"
De quoi assombrir largement les lendemains et la perception de  l'avenir.  
                                               
Quelques chiffres: (en vertu de connaissances actuelles)
 - âge de la terre : plus de 4,5 milliards d'années
- âge de l'humanité: env. 7 millions d'années (hominidés)
- âge de la bipédie: env 7 millions d'années (datation de traces relevées en Tanzanie: 3,5 millions d'années)
- estimation de la population: en l'an -35000 (Aurignacien et paléolithique sup.) / env.1 million d'individus vivaient sur la terre. 
- épidémies: celles des pestes/  (L'Antonine (165-190), celle de Cyprien (240 ap. JC), de Justinien (VIe s.), les médiévales, celle de Cocoliztli, celle de Londres (XVIIe s.), de Marseille (XVIIIes.)...
La peur de "l'an mil" (an 1000) /
C'est l'époque mi-médiévale, celle d'où émerge le XIe siècle. Religieuse, philosophique, irrationnelle : la peur étreignait les esprits et les cœurs. On évoque la possible fin du monde et le temps  venu de l'Apocalypse.
                                                    
Les centenaires intermédiaires/ 
1500- La Renaissance élargit la vision d'un monde médiéval passé, avec des perspectives nouvelles dans tous les domaines : art, architecture, littérature,,, Les querelles religieuses se muent en affrontements meurtriers.
1789-  La Révolution en Europe  ensanglante l'époque, alors que les idées nouvelles se propagent pour forger une 
société qui se veut sans privilèges,  et plus juste.
1900- L'industrie s'impose et règne en maîtresse de l'économie, au détriment de la main-d’œuvre issue des classes sociales les plus démunies qui en pâtissent. Mais un quart de siècle plus tard, après un 1er conflit mondial, les années folles déchaînent leur soif de distractions (musique, danse, spectacle,mode)
Quinze ans après, les civils aussi  auront à souffrir d'un 2e conflit armé, avec son cortège de privations, d'inquiétude, de manque de liberté. 
En fin de millénaire, la conquête spatiale n'arrive pas à rassurer les gens, ni à leur ôter la phobie d'une invasion d'extra-terrestres.
La peur de l'an 2000 / 
Hoax, intox... Entre fausses nouvelles et vraies infos le quidam panique, et guette le bug annoncé.  Comme si le nombre lui-même était porteur de sinistres à venir, les prédictions s'assombrissent et oppressent les citoyens. 
20 ans de plus: C'est une vague d'épidémies  (dont certaines s'étaient déjà déclenchées depuis plus  d'une décennie) qui paralyse le quotidien des gens. 
                                                             
 A regarder de trop près dans le rétroviseur de l'Histoire, il y a certes, matière à réflexion. Et, comme toujours, quelques leçons à en tirer. Mais que serait la vie sans la nécessaire dose d'espoir et d'enthousiasme ? Entre l'attitude de l'optimiste nonchalant, celle du défaitiste,  et celle de l'angoissé perpétuel, n'existe-t-il pas un modus vivendi proche du naturel? S'adapter à une situation,  en fonction des faits et événements, sans se laisser influencer ni par la désinformation (ou la surinformation), ni par les légendes historiées, permet, à la plupart des êtres, d'affronter l'existence. 

" ...Travailler ensemble pour soutenir le courage, là où il y a la peur, pour encourager la négociation là où il y a le conflit, et donner l'espoir là où il y a le désespoir..." Nelson MANDELA (1918-2013)
 
Free lance Writer
Culture  Art   Patrimoine
 
 
 
 
 
 

dimanche 18 décembre 2022

Fiat lux ....

 La fée électricité ... on lui doit tant, et, fin 2022,  indispensable, elle fait encore parler d'elle... 
Coupure, délestage?  La menace "Damoclésienne" du retour des ténèbres médiévales  assombrira-t-elle les lumières des fêtes de fin d'année?  
                                                         
De Thalès de Millet à Benjamin Franklin, de Faraday à Poincaré, ils furent de nombreux scientifiques, savants, théoriciens,  à se pencher sur le problème, à tenter des essais, à profiter chronologiquement des avancées de chacun d'entre eux  afin de poursuivre des travaux,  qui permettent aujourd'hui de profiter  d'autant d'appareils, utiles en maints domaines pour le quotidien de l'individu. 
Au musée d'Art Moderne/ PARIS, il y a quelques années:
 Cf : l'exposition et la visite virtuelle (le tableau de Raoul Dufy )                          

 Le plus grand tableau du monde date de 1937. Son étonnant format est le résultat de la juxtaposition de 250 panneaux de contreplaqué (chacun mesurant 2 x 1,20 m). Cette peinture à l'huile, œuvre de Raoul Dufy, s'inscrit dans le mouvement pictural de l'Art Déco. C'est une  commande  de  la Compagnie d'électricité de Paris à l'occasion de l'exposition internationale consacrée aux Arts et Techniques dans la vie moderne.  En 1964 la fresque a été installée  au Musée d'Art Moderne dans une salle spécialement aménagée qui lui a été attribuée. Une restauration du tableau a été effectuée en 2020 , grâce à un mécénat multiple.

 

Des ouvrages, des musées.. 
Musée EDF- Hydrelec, Musée Electropolis...etc (voir la liste des musées sur le lien ci-après)

                                                    
"Un sourire coûte moins cher que l'électricité mais donne autant de lumière" ( Abbé Pierre)
 "Soirs de Paris ivres du Gin flambant de l'électricité "( Apollinaire- Alcools/1913) 
" Ce ne sont pas les études de marché sur la lampe à huile qui ont permis l'invention de l'électricité." (Daniel Jouve)



Free lance Writer 
Culture Art  Patrimoine

dimanche 11 décembre 2022

Un jour comme les autres ? A day like others ? Ein Tag wie jeder andere ? Un día como cualquier otro ?

 Papy Noël est de retour
Fin décembre- début janvier : Temps à part, trêve, moment festif, amical, familial: la célébration religieuse a pris de l'extension au cours des ans. Cette période  a été narrée, décrite, enjolivée, déclinée en contes, en recettes gastronomiques, en échange de cadeaux... On en a fait des romans, des films, des pièces de théâtre... Et l'on a pérennisé un ensemble de traditions autour de la date.  
                  
Outre les traditionnels Carols et Weihnachtslieder.......   
- Quelques chansons ( à voir, à écouter, à chanter, à partager....): 
"Pour les enfants du monde" (auteur/compositeur: Jean Naty-Boyer) : 
"A gift for you": 

"Feliz Navidad" (auteur/compositeuir : José Feliciano)

- Des films (cultes ou non)  :

"Le Père Noël est une ordure": (la troupe du Splendid)

"Destins" (film de 1946- chanson "Petit papa Noël" (Raymond Vincy/ Henri Martinet) par Tino Rossi)
                                                               
Ce temps hivernal souligne aussi, hélas, de façon encore plus accentuée et cruelle:  la solitude, la misère, l'injuste  grand écart entre les classes sociales. De nombreuses associations et organisations s'évertuent, avec courage, humanisme, et charité,  à œuvrer de façon utile, concrète,  afin de  manifester de l'intérêt envers les  plus nécessiteux, en  leur apportant vivres et vêtements. Au XXIe s., en 2022, il y a encore: "les oubliés de Noël ", ceux pour qui Noël est un jour comme (ou pire que) les autres.
- Secours populaire (Père Noël vert):  https://noel.secourspopulaire.fr/
                                                                    

Free lance Writer
Culture  Art  Patrimoine 

vendredi 9 décembre 2022

Freestyle, why not ?

 En sport, en musique, la freestyle  attitude est tendance. Exploitant les talents innés ( et le travail acharné de ses adeptes) , elle est aussi créative, ludique, spectaculaire, démonstrative. Sans règles, contraintes, pressions, compétitions, autres que celles que l'on s'impose à soi-même, le freestyle autorise la démesure et le dépassement de soi-même.  Il donne cette impression jubilatoire car il est associé à l'idée de liberté. 

Réclamant tellement de maîtrise, de souplesse,  et d'adresse, ce  modus, appliqué au ballon, pourrait faire penser à la pratique des artistes du cirque. Sens de l'équilibre, de la distance, de la notion de pesanteur, le freestyle  est une authentique  discipline.  L'entraînement est quotidien sous peine de perdre en agilité et en précision. On n'hésite pas à parler de: show man,  performer, amazing football... pour qualifier les pratiquants du genre.  Chaque intervention filmée (vidéos, émissions de télévision) est un succès d'audience assuré. S'exhibant pour se  faire connaître, dans un premier temps, les performers cherchent ensuite la reconnaissance, la célébrité, l'adhésion d'un public occasionnel qui encourage de la voix des applaudissements et de l'aumône, tout en demandant des selfies: souvenirs d'un moment particulier avec un être d'exception. 

La discipline fait école...: Foot Freestyle France, Freestyle No Limit, FreeSchool72, Foot Freestyle France, Humanitaria ... et + (voir les sites internet concernés pour trouver le nom d'autres associations). 

...et championnat: à Prague " Super Ball World Open "
 
Les performances sont multiples:  jonglage au pied, (debout, assis, en grimpant, en sautant, avec un ballon enflammé...), arrêt en équilibre sur la  main, sur un  doigt, sur le cou, sur la tête... 
Le public assoiffé de sensations est au rendez-vous et apprécie. 
                                   
De la rue à l'exhibition, en passant par le terrain:
Des trentenaires doués  ou les incredible tricks des freestylers/  "so amazing!"
Lya Traoré:  le guinéen  (en démo à Paris Montmartre) :
https://www.youtube.com/watch?v=0-X2HQUMawY chis : l'indien ( à Bombay) 
 Archis  Patil : l'indien (Bombay)
 
 Si l'exploit est remarquable, l'extrême n'est jamais loin. Mais il est aussi vecteur d'exemple dans la mesure où il se veut assez démonstratif pour donner envie à la génération suivante de copier, d'égaler et de dépasser  ses aînés. Alors la dimension sociale, éducative, pédagogique peut  être envisagée. Et l'on perçoit, d'une autre manière,  le jeu,  puisqu'il devient moyen, objectif, motivation. 
                                                         
 
Motocroos, BMX,  Ski, Free fly , et même Trottinette autorisent ces mêmes performances sportives et artistiques. 
 
Le danger de la pratique n'est pas négligeable. Il est donc important de souligner que la formation avec un professionnel est recommandée, ainsi que le port d'un équipement adéquat (dont casque) et le respect des  mesures de sécurité .  
                                                           

Tina Arena " Aller plus haut"  (J. Kapler)
 
 
Free lance Writer  
Culture   Art   Patrimoine