lundi 12 mai 2014

Con lo sguardo di Marcello...

Une palme pour des étoiles
Cannes, du 14 au 26 mai 2014, offre la 67e édition de son cultissime Festival de Cinéma. Une fois encore,  le tapis écarlate sera foulé par une pléiade de stars,  prenant la pose au pied des marches de l'escalier du Palais, pour la plus grande joie du public et des photographes.
Défilé de smokings, de robes de soirée, de sourires de circonstances : la manifestation attire toujours autant de badauds et d'inconditionnels. L'époque des starlettes en mal de rôle est peut-être révolue, mais, signe des temps actuels, les People  font,  plus que jamais,  recette. Si la magie n'est plus, comme la nostalgie, ce qu'elle était, la part du rêve, elle,  est encore possible et accessible,  à condition de se trouver au moment clé sur la Croisette.

Plusieurs personnalités de la sphère cinématographique (actrices,  acteurs, réalisateurs, metteurs en scène ..) officient à des postes incontournables de tout festival. Ainsi, cette année, ont été choisis dans la profession : 
 Lambert Wilson, pour être  le Maître de cérémonie
Le festival dans son ensemble est placé sous la présidence de Jane Campion 
La Présidente du Jury de La caméra d'or : Nicole Garcia
Le Président du Jury Un certain regard : Pablo  Trapero
L'invitée d'honneur de Cannes classics : Sophia Loren
Le président du jury de Cinéfondation et courts métrages : Abbas Kiarostami
La sélection officielle fait toujours débat. Cette année n'a pas manqué à la tradition. La compétition n'en est que plus âpre, car cette sélection se veut éclectique, glamour, très représentative de la tendance, allant du biopic au thriller, en passant par le drame (genre largement représenté)  et le film historique. De quoi répondre à pas mal d'attentes, par des  découvertes inespérées et, pourquoi pas,
d 'agréables surprises, ou  de  sensationnelles révélations ?  Les frères Dardenne sont du lot des 18 élus, avec leur  film: "Deux  jours,  une nuit ", autre sélectionné, celui de Bertrand Bonello  : " Yves Saint Laurent", et un Godard: " Adieu au langage" .
Derrière la grande industrie du cinéma, la grosse machinerie aux enjeux économiques, touristiques,  commerciaux, les prix décernés, les récompenses, le festival international de Cannes c'est aussi une ribambelle de souvenirs peuplant la mémoire collective.
 - Des images:  la foule qui se presse autour de Brigitte Bardot, le sourire admirable de Michèle Morgan, l'élégant Yves Montand accompagné de l'incomparable Simone Signoret., le séduisant  Robert Redford, la belle Sophia Loren ..
- Des thèmes musicaux :" Le troisième homme" , "La dolce vita" , "Un homme et une femme"
- Des titres : La symphonie pastorale  , Le guépard,  Le pianiste, Adieu ma concubine,
- Des commentaires : ceux de François Chalais (Reflets de Cannes)  et de France Roche.
Palme d'or de Cannes, Ours berlinois, ou Lion d'or du festival vénitien, le grand écran  est récompensé, créant parfois la polémique, mais quêtant toujours l'adhésion du public: ces foules anonymes qui viennent chercher dans les salles obscures la distraction, le rire, l'émotion, le rêve, ou la réflexion. Fidèles spectateurs qui suivent (parfois de trop près) la vie des artistes, en confondant la fiction embellie avec la réalité du quotidien, la star des caméras et des podiums avec l'être de chair aux fêlures si humaines.
Sur l'affiche( Lagency/Taste) du festival 2014  : Le talentueux acteur italien, le regretté Marcello Mastroianni,  contemple de son regard d'éternel séducteur, tout ce joli monde ,  par-dessus la monture de ses lunettes noires . Cannes : questo è così ! 


Pour en savoir plus
https://www.youtube.com/watch?v=RRoOPwurAuo
http://www.festival-cannes.com/fr.html
http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18633828.html


Free lance Writer
Culture   Art   Patrimoine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire