vendredi 10 juin 2016

Jean-Pierre Claris de Florian: un homme affable

La fable est un genre littéraire fort prisé des pédagogues et l'éducation en a fait, depuis longtemps,  large usage auprès des élèves. Cette formule (petit texte en vers,  nanti d'une morale) a ses Maîtres dès l'Antiquité.  Esope,  Phèdre, Avianus, Perrault, La Fontaine ...  mais, dans cette liste, étalée sur plusieurs siècles,   l'on oublie souvent Jean-Pierre Claris de Florian (1755-1794)



Né  dans le département actuel du Gard (au château de Florian à Logrian, baptisé à Sauve*),  à l'époque dite "des Lumières,  ce parent de Voltaire a  traversé les affres et les atrocités de la Révolution Française, à la fin de sa vie. L'écrivain  Claris de Florian fut  un parfait homme du monde dont on recherchait la compagnie et la conversation. Très tôt, il fréquenta les salons de la Bonne société , et y trouva de puissants appuis ( le duc de Penthièvre, la princesse de Lamballe..) dont les interventions   furent utiles pour sa carrière. Ainsi, il résida  souvent dans de prestigieuses demeures et put se livrer à la rédaction de multiples œuvres (pièces de théâtre, traductions, fables)  dont il lisait des extraits à l'aimable assistance pour animer des soirées mondaines teintées de la vivacité de l'esprit du temps.  

Cette vie, d'apparence facile et agréable, avait  néanmoins ses obligations (ses diverses affectations   militaires)  et ses soucis (les dettes de son père, son propre état de santé -J-P. Claris de Florian est mort de la phtisie-). Dans les moments difficiles (il a été emprisonné pendant quelque temps au moment de La Terreur) il a pu compter sur des amis  dévoués, notamment Rabaut Saint Etienne ,  François-Antoine de Boissy d'Anglas..
Pour la postérité le nom de Claris de Florian reste trop souvent attaché à un style d'écriture bien particulier, tout en légèreté, en "arlequinades", si l'on n'évoque qu'une partie de sa production littéraire (pièces de théâtre, comédies, pastorales). Cependant il ne faut oublier :
- les travaux de  traducteur (Don Quichotte - Cervantès- )
- l' abondante correspondance qui  renseigne sur les événements, les us et coutumes de son époque
- les romans historiques (Numa, Gonzalve de Cordoue)
- les poésies
- les fables 
- les essais, les nouvelles, les textes mis en chansons
- les contes
- les mémoires 
Reconnu par ses pairs, il fut reçu à l'Académie Française, où il prononça un discours de réception très remarqué (en 1788). Si l'influence voltairienne est décelable dans les écrits de Claris de Florian,  ainsi que les réminiscences de ses origines Sauvaines, on peut percevoir également la forte empreinte de l'homme de Ferney dans le parcours personnel du fabuliste. Et les Felibres  ont reconnu dans "Estelle et Némorin" (pastorale parue en 1788, extrait de  la Cansouneto )les accents et les formes d'une langue  languedocienne héritée des Troubadours.


(* lieu de naissance discuté :  Sauve ou Logrian )
Le cas de J-P. Claris de Florian n'est pas isolé. Combien d'écrivains , célèbres et fêtés durant leur existence, sont tombés dans un oubli injuste après leur disparition?  Seules, quelques citations, ont pu franchir les siècles de la postérité, et la plupart du temps, comme le dit la chanson de Trenet, on ignore l'auteur.. Cependant, d'autres (mais sont-ils vraiment chanceux?), ont connu la gloire posthume en étant méprisés leur vie durant.. C'est donc encore une fois le travail en bibliothèques, en archives, en recherches, qui permet la (re) mise en lumière de certains créateurs et de leurs œuvres. Alors,  commence le devoir de mémoire, de transmission, de rappel à la collectivité, afin que les chefs-d’œuvre puissent subsister et servir.

Ouvrages, sites, à consulter
- "Florian le fabuliste " (J-Luc Gourdin) - Ed Ramsay- 2002
- Le discours de réception à l'Académie Française

http://www.academie-francaise.fr/discours-de-reception-de-jean-pierre-claris-de-florian
- La fable et la Vérité
https://www.youtube.com/watch?v=I0EcKpsXW-M
- Plaisir d'amour  (sur une musique de J-P. Egide Martini -édité en 1784)
Interprété par Yvonne Printemps (1930)
https://www.youtube.com/watch?v=3DcQulcdQeQ
- Sceaux Institut Florian (Bibliothèque)
http://bibliotheque.sceaux.fr/opacwebaloes/index.aspx?IdPage=309

Free lance Writer
Culture  Art   Patrimoine 
(photos montages N-L. M)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire