samedi 29 novembre 2014

Going to Xmas

Le temps d'Avent ouvre ses portes  4 semaines avant Noël . Si les adultes se lancent dans la course aux cadeaux, les enfants doivent réfréner leur impatience. Les astuces  sont nombreuses pour les aider à maîtriser leurs trépignements: les vitrines décorées, la rédaction de la lettre au Père Noël, les stands ciblés des grandes surfaces, les illuminations citadines, les villages de Noël qui se mettent en place dans les centres urbains, et les "Noëls d'antan", ouverts au public et célébrés par les associations locales..
La lettre au Père Noël:
voir sur ce même blog l'article
http://international-culture-blog.blogspot.fr/2013/12/des-mots-pour-le-dire-et-lecrire.html
Le sapin:
 sur ce même blog :
http://international-culture-blog.blogspot.fr/2012/12/amabilis-nobilis-grandis-il-est-le-roi.html

Noël sous les Tropiques :
Sur certains continents, la météo ne "joue pas le jeu", car  c'est sous un soleil radieux, dans un ciel d'azur,  que les traditionnelles couleurs du temps de  Noël : rouge blanc et or,  pavoisent. La neige et ses flocons , la glace et le givre sont posés et saupoudrés artificiellement  pour actualiser le décor.
Noël dans son mystère  :
Au Moyen-âge où toute la population n'était pas lettrée,  Noël était l'occasion de réjouissances et d'enseignements. Sur le parvis des cathédrales on donnait des mystères . Ces spectacles étaient des épisodes théâtralisés des Saintes Ecritures, joués grandeur nature. 
L'Officium Stellae, de la tradition médiévale se jouera cette année encore à Strasbourg.
à consulter pour en savoir plus : 
http://mystere-de-noel.fr/page-d-exemple/
http://mystere-de-noel.fr/wp-content/uploads/2011/10/saisons-dalsace_nov2010.pdf 

Noël sur le calendrier :
24 petites fenêtres closes, chaussettes, paquets, ou sachets (sur des surprises, des gourmandises), ..à n'ouvrir qu'un seul à la fois !
Belle histoire pour ce calendrier dont l'origine (allemande) remonte au début du XXe siècle! C'est en 1908 que l'éditeur Gerhard Lang décide de commercialiser cet objet qui, jusque là, n'était présent que dans les familles protestantes. L'Adventskalender  n'était alors qu'un simple carton, illustré de petits graphismes colorés. Puis, en 1920, la formule devint plus sophistiquée. Le nombre d'ouvertures variant en fonction du jour où tombait Noël,  l'on pouvait découvrir derrière chaque case un verset biblique.. S'éloignant de la référence religieuse, le biscuit ou le chocolat  furent inclus en 1958. Depuis lors on trouve des calendriers de l'Avent sous toutes les formes : sapins, maisons, trains, ribambelle de chaussettes . Même si le chocolat est encore très présent,  le contenu lui aussi a changé : petits jouets, confiseries briolées... En Allemagne, leur  pays d'origine,  ces calendriers prennent une dimension à la hauteur de leur histoire.. En effet, maints villages et villes l'installent en façade du Rathaus (mairie). Et si la présentation évolue au cours des années une constante demeure: la tradition.  Donc :  patience., les enfants, . patience...jusqu'au soir du 24 décembre !

                                        Noël pour tous et chacun :
Cependant, outre la liesse populaire, l'euphorie anticipée causée par l'approche  de la fête, on peut prendre un peu de recul, et s'accorder un moment afin de  reconsidérer l'impact d'une célébration aussi commerciale que religieuse. Date fixée par la main de l'homme, Noël est, certes, un symbole. C'est également un prétexte, et une opportunité pour faire plaisir à l'entourage, recevoir famille et amis, s'octroyer une pause dans un emploi du temps chargé (carrière professionnelle, vie privée, vie parentale, problèmes personnels divers..). Pour d'autres, (souvent victimes des aléas et chagrins de la vie), devant les déballages (parfois indécents) d'aliments et de cadeaux luxueux, c'est une raison de se sentir encore plus démunis, encore plus seuls. La vraie misère, la vraie solitude ne s'exhibent pas.  Les mouvements solidaires et caritatifs l'ont bien vu, et  compris..:  Noël n'est pas une fête pour tous.


Alors, Rouge "Coca", ou Vert "Secours Populaire", il faut se souvenir qu'il est là, le vieil homme barbu, et qu'il a une hotte (ou un caddy) à remplir,  afin de mieux redistribuer.


Free lance Writer
Culture  Art  Patrimoine

(illustrations : 2 collages NL M )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire