jeudi 19 janvier 2017

Parfums: de Paris, et d'ailleurs.

 Ville de la  haute couture, synonyme de l'élégance, d'un certain art de vivre,  la capitale française ajoute un brillant supplémentaire à son aura: Le grand  Musée des parfums.  Il est donc  sis à Paris, 73 rue du faubourg Saint-Honoré, dans le 8e arrondissement .  Le bâtiment est l'ancien hôtel particulier du peintre Etienne Moreau-Nélaton.
http://www.grandmuseeduparfum.fr/ 
Véritable déambulation à la gloire des fragrances, les évocations historiques   ne sont pas oubliées et se concrétisent dans  le prêt d'objets par certains Musées ( Musée Drom de Munich, celui de Grasse, et le Musée Carnavalet).
Petite visite: 
https://www.youtube.com/watch?v=rOZk_K3cZ2Q
Guillaume de Maussion  est  le président-directeur de ce lieu d'exception, récent (ouvert en décembre 2016) et luxueux phare culturel de la ville.
Attestés  depuis la haute Antiquité ( Sumer) l’élaboration et l'usage du parfum ( solide ou liquide) se sont  répandus largement dans toutes les sociétés et civilisations  au cours des millénaires.  Que ce soit pour un usage individuel ( toilette) ou collectif (cérémonies cultuelles), le parfum a accompagné, et accompagne encore, le quotidien de l'humanité.
 Au service des parfums :
Les fleurs : cultivées en plein champ, cueillies et ramassées avec mille soins,, sélectionnées, triées, on en extrait le meilleur, l'essence, pour élaborer des parfums somptueux, capiteux, rares.. La flore, le végétal,  ne sont  pas les seuls à entrer dans les compositions mystérieuses ( et secrètes), on y retrouve aussi le musc,le miel,...  
 Les verriers-créateurs : Tout liquide précieux, tel le parfum,  nécessite un contenant digne de son contenu  Les artistes verriers ont donc été sollicités pour créer des récipients personnalisés ( selon la marque et le type de produit),  et la pâte de cristal est devenue œuvre d'art dans les mains de:  Lalique, Pochet du Courval (Glass vallée), Daum, Baccarat...
Les "nez" : Maîtres des fragrances, créant de subtiles  alliances, de savants dosages, ces professionnels hautement spécialisés , peu nombreux, sont les maillons indispensables de la chaine de l’industrie de la  parfumerie. (Jean-Claude Ellena, Jacques Polge, Thierry Wasser, François Demachy...)
Petit bémol : sacrifier à la nouveauté à tout prix est un risque de ne pas fidéliser la clientèle .Quelques modèles sont ainsi passés à la trappe au profit de nouvelles créations, qui , elles aussi, s'effacent devant l'arrivée de nouveaux produits lancés sur le marché..
 Or, certains parfums mythiques ont leurs inconditionnels adeptes  ("Marilyn Monroe et le N° 5 de Chanel" est dans la mémoire collective). Plusieurs consommateurs se disent fidèles à un  parfum tout au long de leur vie, alors que d'autres  clients en changent au gré des saisons , des âges, des
circonstances. Un parfum se porte comme une robe ou un costume. Car il en existe des légers pour l'été, des plus denses pour l'hiver, des  fragrances qui conviennent pour chaque type de peau: mate, claire, ou pour diverses périodes de l'existence:   adolescence, maturité, et pour divers événements ou moments de la journée. Un parfum réservé à la journée n'est pas forcément le même qui sera utilisé pour une soirée très habillée. On dit qu'il vaut mieux parfumer la peau (sauf allergie avérée) que les supports fragiles (la soie, la fourrure). Les hommes, comme les femmes,  ont compris l'atout, l'attrait séducteur, l'importance  d'un parfum dans la toilette quotidienne.. Et que l'on soit un utilisateur de l'eau de parfum, de l'eau de toilette, de l'extrait,, du volatil hyper léger, ou du lourd musqué,  chacun selon sa fantaisie (et ses moyens financiers) a,  de nos jours, de  quoi satisfaire son envie,  car la palette du marché est de plus en plus fournie.

Les autres musées:
A Paris : : Musée du Parfum Fragonard  rue Scribe (ouvert en 1983)
A Versailles : L'Osmothèque
Conservatoire International des parfums 
http://www.osmotheque.fr/en/
A Grasse:
le MIP (Musée International de la  parfumerie) -Bd du jeu du ballon
Molinard: http://www.molinard.com/fr/content/14-la-visite
En Allemagne :Köln: Musée Farina
http://farina.org/musee/
En Angleterre :
 voir l'histoire de la célèbre maison Yardley, et ses eaux de lavande

Dans la littérature :
En 1985 publication du roman de Patrick Süskind  "Das Parfum, die Geschichte eines Mörders,"
Le film est sorti en 2006  (Tom Tykwer)
Charles Baudelaire dans 2 textes : La chevelure (in Spleen et idéal - les Fleurs du mal - 1857)- Un hémisphère dans une  chevelure (poème en prose in Le spleen de Paris- 1869)
Elisabeth de Feydeau:  Plusieurs ouvrages sur le sujet dont " Les parfums:dictionnaire,  anthologie,
histoire " (2011).
J-L. Fargeon (Fargeon de Montpellier parfumeur du Roi et de la cour) : "L'art du parfumeur" ( 1801)
Père Polycarpe Poncelet : Chimie du goût et de l'odorat (1755)
Holly Dugan:  The Ephemeral History of Perfume (2011)

Au cinéma: Dans   plusieurs films on assiste à des scènes montrant des acteurs ou actrices qui respirent, avec ferveur et émotion,  le vêtement d'un être cher absent, parti. (foulard oublié, chemise, gants..).
Phéromones, phytohormones, arômes, composition olfactive, savent donc  être  mêlés en une alchimie savante  sortant des alambics, des éprouvettes, des distilloirs,  pour révéler leurs  indéniables pouvoirs ..
Sillage, signature d'une personnalité, le parfum est aussi un puissant évocateur olfactif de souvenirs lointains que l'on croyait pourtant enfouis...On a tendance à l'oublier,  et cela est bien dommage, car c'est tellement utile dans un quotidien dont les repères sont déliquescents. .   Miser sur les 5 sens, c'est rester connecté à l’environnement, tout en  "boostant"ses capacités sensorielles. On apprend cela dès l'école  maternelle, mais qu'en est-il plus tard  à l'âge adulte? 



"Mon âme voyage sur le parfum comme l'âme des autres sur la musique "
 ( Ch. Baudelaire) 

Free lance Writer 
Culture   Art   Patrimoine 
(Eloge du parfum et photomontages: NLM  ©)                               

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire