mercredi 12 octobre 2016

Orphée (Orpheus, Orfeo, Orfeu..) : seulement un mythe: ? .

  Ramener parmi les vivants un être cher disparu, est une utopie,  certes souhaitée, mais qui relève du domaine de la fiction,  de l'imaginaire, de la mythologie.. Ce voyage dans l'au-delà, le harpiste antique  au bonnet phrygien, Orphée,   l'a tenté. Mais, par son impatience,  il a définitivement perdu son Eurydice....
- En version Opéra  c'est : " Orphée et Eurydice", créé en 1762 à Vienne (musique de C.W. Gluck (1714-1787) - livret italien de Ranieri di Calzabigi) , et en 1774 à Paris, pour la version française (avec le livret de Pierre-Louis Moline)
 (ci-dessous : Juan Diego Florès dans le rôle d'Orphée)
https://www.youtube.com/watch?v=3MCOKMuwKkA
Il existe également une version de Monteverdi , datée de 1607,  s'intitulant "L'Orfeo, favola in musica" .
 - Opéra -bouffe : "Orphée aux enfers"  (Jacques Offenbach) 
Ouverture:  
https://www.youtube.com/watch?v=tthmNxjBewQ
- Cinéma :
 "Le testament d'Orphée " (Jean Cocteau) sorti en 1960 (c'est le 3e volet de la trilogie orphique:
Le Sang d'un poète (1930), Orphée (1950), Le Testament d'Orphée, (1960) )
"Orfeo Negro "  est un film musical (1959) réalisé par Marcel Camus .(Palme d'or au festival de Cannes la même année) qui est tiré d'une pièce (Orfeu da Conceição)  écrite en 1956 par  Vinicius de Moraès.
Extrait du film contenant la chanson d'Orphée,   qui devint un thème célèbre et fut maintes fois repris par différents interprètes:
https://www.youtube.com/watch?v=4T1mN8_TIoQ

On  se souvient de la Misa Criolla (messe d'Ariel Ramirez-1963)  qui embarquait l'auditeur pour un voyage intemporel sur les routes d'Amérique du sud, à travers des mélodies typiques.et des textes sacrés.. Dans la même veine, mais au carrefour du baroque,  de la musique traditionnelle, et de la création : Christina Pluhar (joueuse de luth, directrice d'orchestre, compositrice) propose  l'étonnante aventure d' un  opéra en 5 actes 
Orfeo Chaman : ( à écouter  plusieurs extraits  tels : Romance de la luna tucumena, Pajarillo, Lamento de Orfeo....)
https://www.youtube.com/watch?v=LsR2UdbER8w*
(existe en CD et DVD )
Interview de Christina Pluhar (ensemble Arpeggiata)
https://www.youtube.com/watch?v=tzhi8gPSTFY
 Au Teatro Mayor (Bogota) en 2014
L'opéra Orfeo Chaman  sera donné le lundi 14 novembre 2016  à Paris (salle Gaveau)

Voir aussi  un site, entre autres,  sur le personnage d'Orphée:
http://orpheeteurydice.blogspot.fr/ 

S'intéresser au mythe d'Orphée c'est avoir la possibilité d'aborder un thème multi-facettes. De la passion  au mystère des limbes, du pouvoir de la musique à la gestion de l'épreuve, des arcanes à la fidélité, du courage au poids du chagrin .. Chaque adaptation de ce sujet, (qui : par la fascination qu'il exerce, par  la force qu'il dégage,  a franchi les siècles), a donné vie à une  œuvre incisive, marquante, ayant néanmoins une indéniable individualité.
Donc, afin de compléter l'étude de la légende orphique, il ne faut pas hésiter à consulter maintes versions déclinées en créations artistiques  éclectiques . Car, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours,  le choix est vaste :
- Ballets ou opéras : environ 45
- Œuvres musicales :  10 au moins
- Théâtre : 8 adaptations
- Cinéma : 9 ( dont longs et courts métrages, films d'animation, films musicaux..)
- Poésie : 9
- Peinture : 15 figurations
- B D, jeux vidéos, mangas: 7
Mosaïque: Orphée charmant les animaux
La douleur d'Orphée -R. Verlet
Si, comme le  disait Boileau :« Tout Paris pour Chimène a les yeux de Rodrigue", pour Orphée était-ce  " braver même les Enfers pour les yeux d'Eurydice "?

 Free lance Writer
Culture   Art   Patrimoine                                           

(Alexandre G-M. :  oct.2009-oct.2016)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire