mardi 10 juillet 2018

Chateaubriand: un parcours international

2018 est une  année où l'on commémore la vie et l’œuvre de  Chateaubriand 
François-René vicomte de Chateaubriand (1768- 1848) est   considéré comme un écrivain majeur (romancier, poète)  pré-romantique.   Mais,  outre  une importante production littéraire,  il faut souligner et rappeler qu'il a vécu la période charnière troublée de la Révolution,  et qu'il a mené de pair une carrière politique consacrée en grande partie à la diplomatie. S'il fut ministre, il eut des fonctions qui l'on conduit dans plusieurs pays européens : l'Angleterre, l'Italie, la Suède. Sa propre vie privée, ses opinions, les remous des événements politico-sociaux, lui ont fait trouver refuge, pour un temps,  en Amérique du Nord pendant l'année  1791. A son retour en France, en 1792, il épouse la jeune Céleste Buisson de la Vigne, puis il s'engage dans l'armée des émigrés contre celle de la république. De 1793 à 1800 il vit à Londres. Quoi qu'il traverse ou doive affronter, Chateaubriand rédige avec brio. Il se raconte, s'épanche, s'insurge, vilipende ou  s'extasie, selon les circonstances et les monarques.
Quelques dates:
1803: Secrétariat d'ambassade à Rome
1806: Périple au Moyen-Orient ( Grèce, Palestine, Egypte...)
1811: Elu Académicien (fauteuil 19 N° 319)
1814: Ambassade en  Suède
1815: Ministre et Pair de France
1820: Ambassade à Berlin
1822: Ambassade à Londres
1828: Ambassade à Rome 
Parmi les nombreux  ouvrages laissés à la postérité, et régulièrement réédités, (essai, biographie, roman...)  on a coutume de citer les incontournables :
- Les 12 volumes des "Mémoires d'outre-tombe" (dont le raccourci nominatif M.O.T. est certes "branché" mais discutable) ont été rédigés de 1809 à 1841, et publiés entre 1849 et 1850. (voir la chronologie de l'histoire du procès concernant une éventuelle mise aux enchères de l'une des copies du manuscrit, qui reste actuellement sous scellés à la BNF)
- Le génie du christianisme  (rédigé de 1795 à 1799, publié en 1802)
- Les Natchez (roman poétique composé en 1796-1797, publié en 1821)
- Essai sur les Révolutions (1797)
Cependant, c'est à travers ses multiples missives (large correspondance) que l'homme privé, sentimental et sensible, se révèle autant que l'écrivain, ou le politicien (pouvant se montrer critique et acerbe). 
Les femmes: Sources d'inspiration, de déception, de soutien, de confidences,  souvent destinataires des courriers,  elles furent omniprésentes à ses côtés. Ainsi,  de la mère à l'une de ses sœurs (Lucile), de l'épouse (Céleste) aux  amies (Juliette Récamier...), aux admiratrices,   et  aux amantes(Pauline de Beaumont, Nathalie de Noailles, Cordélia de Castellane...), les relations et les accompagnements affectifs féminins ont toujours jalonné l'existence  de Chateaubriand.

Production d'écrits aussi dense que variée, au ton  lucide, d'une redoutable efficacité stylistique:  l’œuvre de Chateaubriand, (façonnée à l'aune d'une vie foisonnante: entre succès, privilèges, exils, voyages),  tient une place particulière dans la l'Histoire de la littérature.
Si le chevalier de Combourg, dans son domaine de la  Vallée-aux-loups (Aulnay)  se disait " Seigneur sans vassaux et sans argent" , il est cependant passé Maître dans l'art de la narration, de la réflexion métaphysique  et de l'analyse, n'hésitant pas à se questionner sur lui-même, sur ses actes, et ses pensées.
"J’avais la simplicité de rester tel que le ciel m’avait fait,.."
"...Le jour où la mère m'infligea la vie .." (Livre I ch. 2 /Mémoires d'Outre-tombe) 


Pour en savoir plus
- Les  parutions récentes des rééditions

- Le film (DVD) " L'Occitanienne"  (de Jean Périssé, avec Bernard Le Coq dans le rôle de Chateaubriand) sorti en 2008.
page Internet au sujet de ce film
http://www.occitanienne.com/

"Seul, face à la mer, reposant  là pour l'Eternité,
François-René de Chateaubriand, rêve peut-être encore à la Sylphide ..."
N-L. M. 

Un auteur dont les ouvrages sont  à lire
 et à relire.                    
 
Free lance Writer 
Culture   Art   Patrimoine














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire