dimanche 13 novembre 2016

So long ...


Léonard Cohen, (1934-novembre 2016) artiste canadien aux talents aussi multiples que divers, (poète, essayiste,  romancier, musicien, chanteur ..) a quitté la scène en ce début de mois de novembre 2016....
http://www.webheights.net/cohenconcordance/ffh.htm
 Et le monde du spectacle, comme tous les fans aux quatre coins du monde (en particulier de son Canada natal à son havre grec d'Hydra), regrettent celui qui vient de "quitter la table" .. (cf son 14e album:  "You want it darker" sorti fin octobre). Un étrange hasard (?) qui rappelle le décès de David Bowie, quelque temps après la  parution de son 25e et ultime  album  "Blackstar". Ces albums,  testaments musicaux et poétiques, sont souvent considérés comme des  sources d'interrogations,  mais aussi comme des témoignages de carrières exceptionnelles, et  de précieux  legs  à des fans orphelins. L. Cohen, petit-fils de rabbin, c' était à la fois  l'humour (de l'autodérision au trait parfois assez sombre) et l'engagement.    
https://www.youtube.com/watch?v=ttEMYvpoR-k
            *                           *                      *                              *

Yvette Chauviré:   (1917-octobre 2016) L'ancienne  danseuse étoile de l'Opéra de Paris est partie sur la pointe des pieds après une longue et belle prestation dans le monde de la danse classique. Nommée à juste titre Prima ballerina assoluta , elle a dirigé le ballet  de 1934 à 1974. Après son propre parcours de danseuse, notamment auprès de son maître  Serge Lifar,   elle s'est impliquée, en tant que professeure de danse,  dans la pédagogie et la transmission de son expérience auprès des jeunes. Le grand public  a retenu son interprétation exceptionnelle  de "Giselle", et, en 1987,  l'évocation de son travail  dans le film documentaire  de Dominique Delouche ("Yvette Chauviré, pour l'exemple" )
Dans ces 2 extraits ci-dessous,  les partenaires d'Yvette Chauviré sont : Rudolf Noureev et  Cyril Atanassoff 
http://www.ina.fr/video/I11189310 
Toujours sur le thème de la danse,  autre film dans lequel on retrouve Y. Chauviré : "La mort du cygne" (1937).  Yvette Chauviré a été maintes fois récompensée , elle était grand croix de l'ordre du Mérite, grand officier de la Légion d'honneur et également des Arts et Lettres. 
            *              *            *                               *            *              *



Oleg POPOV  (Олег Константинович Попoв) 1930 -novembre 2016: Le clown le plus âgé encore en activité, et aussi le plus connu,    a fait son dernier tour de piste, à Rostov sur le Don ( Russie du sud),  lors d'une tournée .. Sa silhouette caractéristique (maxi casquette à carreaux), ses tours de jonglage,  ses facéties ont provoqué le rire, l'admiration, l'émotion, sous maints chapiteaux de cirque. Récompensé en 1956, 1958, 1969, décoré en 1980 de l'ordre de Lénine,  en 1981 O. Popov reçoit le clown d'or au festival international du cirque à  Monaco...  Il a su rester simple, malgré sa grande et longue  célébrité,    toujours fidèle à son objectif  professionnel: "L'essentiel, pour moi, c'est d'amuser tout le monde. Les enfants comme les adultes.." (extrait d'une interview accordée au JT de la RTBF)
https://www.youtube.com/watch?v=3OJ7ISbikm4 
              *            *          *                        *             *              *
Jean-Jacques Perrey (1929 - novembre 2016) , alias Pat Prilly dans les années 70,  compositeur de musique électronique,  a laissé une voie importante où se sont engouffrés pas mal de suiveurs .. Précurseur en la matière, il fut démonstrateur de l'Ondioline (un orgue électronique inventé  par  George Jenny en 1941, l'un des tout premiers synthétiseurs (= instrument de lutherie électronique)) .
https://www.youtube.com/watch?v=05sAxt8zNZI
Quelques albums (compositions  de J-J. Perrey) :

Prélude au sommeil (1957), Mr Ondioline (1960), the Amazing New Electronic Pop Sound ( 1968), Moog Indigo (1970), ainsi que d'autres albums en collaboration (notamment  avec Dana Countryman, David Chazam, Gershon Kingsley.(The In sound of way out (1966) ).
https://www.youtube.com/watch?v=9hU8gVDxmUc

Outre ses albums, J-J. Perrey a composé aussi  des jingles publicitaires, des musiques d'accompagnement et des thèmes pour le cinéma. Il a su faire émerger une  musique expérimentale pour la rendre concrète et   utilisable dans la variété, en y intégrant et  appliquant des technologies nouvelles. La rapide évolution des sonorités n'a pas cessé sa course depuis les années 60. Et, depuis lors,  les instrumentistes actuels  sont les héritiers de pionniers tels que Jean-Jacques Perrey.  Avec sa disparition, c'est une page de l'histoire de la musique électronique qui se tourne donc , mais qui ne s'efface pas. 
L'un de ses titres les plus repris  : E.V.A.
https://www.youtube.com/watch?v=dXTGN_St-ho 

Free lance Writer 
Culture  Art   Patrimoine 




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire