mardi 23 septembre 2014

Equinoxe

Si Georges  Brassens (grand prix de poésie de l'académie française en 1967), chanta "le 22 septembre" .. affirmant que cette date lui importait peu,  c'était pure boutade d'amoureux blessé et dépité. La chanson est sortie en 1964 dans l'album "Les copains d'abord" (source doc. C.V)
. http://www.dailymotion.com/video/x1wrio_brassens-le-22-septembre_music
 La période  de cette 3e semaine du mois, est aussi, traditionnellement, pour maintes régions viticoles,  la fin des vendanges, selon les caprices, ou le bon vouloir, de la météo. C'est également un moment particulier de l'année :  l'Equinoxe (le soleil traversant le plan équatorial terrestre, au zénith sur l'équateur)-aequinoctium-  car la durée des nuits est alors égale à celle  des jours  . (voir les travaux de l'astronome persan du IXes. : Ebn al Aalam) .
Au cours de l'année on observe  2 points équinoxiaux:
- L'un au printemps (dit "vernal",  entre le 19 et le 21 mars).
Au Japon, c'est : Shunbun no hi (春分の日),
-  L'autre, 6 mois plus tard,  en automne (entre le 22 et le 23 septembre).
Le solstice:  tombe  en juin et en décembre (entre le 20 et le 21 pour ces 2 mois);     
calendrier pétroglyphe Aztèque
A travers les âges, les diverses cultures de la planète ont accordé une grande importance à ces dates liées à la course des astres, aux saisons, calant les calendriers, et parfois même l'orientation de construction de certains monuments,  sur ces données . Des célébrations, des fêtes (païennes, animistes,chrétiennes ...) avaient lieu  (et  se déroulent parfois encore, de nos jours), associant le bon rendement des semailles, ou des récoltes, à des cultes, des  rituels, des croyances, devenant, au fil du temps, de simples traditions qui prennent une tournure touristique. L' Astronomie,  a donc  réglé les actes et le rythme de la  vie quotidienne avec ses indispensables besoins vitaux, et même le sort des hommes, à travers les batailles à mener, les décisions à prendre.. Les Pythies, les astronomes savants à long manteau et à bonnet pointu, ont eu donc fort à faire, et furent très sollicités. Les rois, les reines (dont Catherine de Médicis et son astrologue Cosimo Ruggieri dans la tour d'observation  parisienne, dite "Médicis") , les personnages influents,  les grands chefs militaires, ne prenaient
pas à la légère les avis de ceux que l'on venait consulter en toute discrétion. 
Au XVIIe s. de"1669 à 1671, Erasme Bartholin, professeur royal de médecine fit l'expérience (dont parlait Pline dès l'Antiquité),  de la bonne conservation  des œufs pondus un jour d'équinoxe.  A Strasbourg c'est le rayon vert qui vient éclairer, lors des 2 équinoxes (Printemps et automne),  le dais du Christ en croix, en façade de la cathédrale.  Tourner les yeux vers le ciel, afin de le scruter, et d'en  observer la position des  astres, et des planètes  pour se guider, ou tenter de prévenir un événement néfaste.. sont des pratiques que  les us du  XXIe siècle n'ont pas occultées, ni enfouies sous les apports de la technologie. Mais s'il est question d'Hélios, sur son char doré,  on pourrait aussi  argumenter en faisant ressortir le caractère anodin et étendu  de la pratique, disant que:  la contemplation nocturne  des  sombres nues étoilées  sied aux poètes,  et incite le quidam au romantisme. Or, ce n'est pas un simple adage :  la pleine  lune trouble le sommeil et empêche de dormir.
Alors, l'insomnie de l'équinoxe ... est-elle  peut-être due à la venue, en cette année 2014,  de la nouvelle lune le 24 septembre, à moins que ce ne soit  la faute des premières rousseurs  colorant la végétation ?



Free lance Writer 
Culture  Art  Patrimoine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire